Chers amis, Bonne année 2017 ! …

…Que les contes nous accompagnent ! Ce sont des messages migrateurs qui nous arrivent de très loin. C’est dans les instants de tourmente qu’ils se révèlent indispensables. Ce sont des cadeaux de Noël pour tous les jours.

Les deux tourterelles

La guerre avait écrasé le pays. Les humains et les animaux qui le pouvaient s’étaient enfuis. Beaucoup avaient été tués, les autres cherchaient à manger et se cachaient. Un chasseur d’oiseaux s’était dit : le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres. Et cet autre, ce sera moi. Et c’était vrai, il prenait des milliers d’oiseaux qu’il vendait ou bien qu’il mangeait.

Continuer la lecture de Chers amis, Bonne année 2017 ! …

La découverte du conte

Stage du mercredi 5 au vendredi 7 avril 2017

Trois jours (20heures), au CLiO, Conservatoire contemporain de littérature orale.

Commencer à raconter ou continuer, c’est tout du pareil au même, c’et toujours un commencement, un plongeon, une redécouverte de nos émerveillements et, tout en même temps, de nos absences et de nos doutes.

A l’occasion de ce stage, je vous propose de partager et d’approfondir avec vous les questions qui se posent à celui qui raconte et que j’évoque dans mon dernier livre : Lettres à un jeune conteur.

Quelles sont nos intentions ? Nos dispositions ? Nos choix d’histoires ? Où est notre imagination ? Notre mémoire ? Notre élocution ? Qu’est-ce que c’est que donner sa parole ?

Ces questions, et quelques autres, nous donneront l’occasion de nous essayer à conter ou re raconter et de nous entendre. C’est un bout de chemin chaleureux à faire ensemble.

CLiO. Quartier Rochambeau- 41100 –  VENDOME

Tel. 02 54 72 26 76 – www.clio.org

Des contes qui parlent des contes : Conférence contée

Samedi 7 janvier 2017 à 20H00

Au MANDAPA – 6 rue Wurtz 75013 – tel : 01 45 89 99 00

A partir de ses Lettres à un jeune conteur, Bruno de la Salle se propose de partager avec vous, et par le moyen des histoires, les interrogations, les plaisirs, les difficultés, les objectifs qui se dessinent au travers d’une pratique de conteur.

Je raconte depuis longtemps mais je découvre à chaque fois que c’est chaque fois  différent et je m’interroge. Je suis charmé, intéressé, instruit, édifié, émerveillé  par les histoires que je raconte et ceux qui m’écoutent le sont aussi quelques fois. Mais que nous disent-elles de si nécessaire pour que raconter et écouter une histoire demeure l’un des moyens les plus simples, les plus efficaces et les plus désirables pour se parler et s’entendre.

Pour m’expliquer et m’interroger avec vous, j’ai choisi de vous raconter des histoires qui racontent par elles mêmes ce qu’est un conte et ce que peut être raconter. Et si, avec l’aide de ces contes, notre tentative est fructueuse, j’en serais heureux. Nous aurons dessiné ensemble un beau petit bout de chemin qui ne demandera qu’à continuer.

Bruno de la Salle

Le Conteur Amoureux

Introduction du Conteur Amoureux, publié pour la première édition chez Caterman en 1995, puis aux éditions du Rocher en 2007, augmenté du texte de la Chanson des Pierres :

La Broderie

C’était une femme très pauvre qui habitait dans une misérable maison, au cœur d’un pays ingrat fait de collines arides, de terres pauvres et de landes. Elle n’avait plus que son fils, et elle l’aimait plus que tout au monde. Pour gagner leurs vies, elle faisait des broderies qu’elle s’en allait vendre au marché. Et ainsi, jour après jour, elle brodait et prenait de l’âge et son fils grandissait sans même penser à l’aider et sans s’inquiéter du futur.

Continuer la lecture de Le Conteur Amoureux

Le Chant de l’Odyssée en 4 CD

coffret-odysseeLes aventures d’Ulysse, le « héros d’endurance », aux éditions Kanjil : nouvelle édition chantée et scandée par Bruno de La Salle, d’après la traduction de Victor Bérard. Enregistrée pour France Culture au Festival d’Avignon en 1991. Avec Jean-Paul Auboux (flûte de l’Inde), John Boswell (percussions) et Alain Kremski (instruments de cérémonie orientaux : cloches, bols, gong). Coffret de 4 CD – plus de 4h30 d’écoute.

Achetez le coffret sur le site de l’éditeur

Les Fonctions du conteur

D’années en années, depuis que je raconte, je ne peux m’empêcher de penser que cette soudaine faveur que le monde affiche pour les contes ne peut être qu’éphémère. Le fait qu’une société telle que la nôtre puisse s’intéresser à nouveau à des objets aussi modestes que les contes procède pour moi d’un rêve impossible et qui pourtant se réalise. Continuer la lecture de Les Fonctions du conteur