A Storyteller’s Functions

Every year since I began telling stories I can’t help thinking that the sudden approval that the world has shown for stories can only be short-lived. The fact that a society such as ours can once more be interested in something as humble as stories stems in my opinion from an impossible dream that is nonetheless becoming a reality.

Continuer la lecture de A Storyteller’s Functions

La Chanson des Pierres

Ou la Belle au bois dormant ou encore, la désobéissance obligatoire. 

De siècles en siècles, les humains qui nous ont précédés nous ont légués des motifs d’histoire en apparence bien modestes et souvent si laconiques que nous n’en percevons plus la richesse. C’est que  l’on se sentait le devoir de les prodiguer à tous, quelque ils soient, par le moyen le plus simple, le plus direct, le plus commun à tous, le plus démocratique qui est celui de l’oralité sensible, de la parole libre et vivante.

Continuer la lecture de La Chanson des Pierres

Questions sur l’engagement d’un conteur occidental au XXIème siècle

A l’heure où ceux que l’on appelle les conteurs parlent de métier, de droits, d’appellations, de prétentions légitimes ou surévaluées, de perspectives et de recherches. A l’heure toujours bienvenue de s’interroger sur ce sujet, une histoire est bienvenue :

Continuer la lecture de Questions sur l’engagement d’un conteur occidental au XXIème siècle

Lettres à un jeune conteur

Toi qui veux devenir conteur ou bien qui l’es déjà depuis quelque temps, ou toi encore qui t’intéresses aux histoires et à ce qui se passe quand tu les écoutes, toi qui les aimes, tu t’interroges. Alors ce petit livre est pour toi.

couverture-lettres-a-un-jeune-conteurÀ travers ses LETTRES À UN JEUNE CONTEUR, Bruno de La Salle transmet le fruit de sa longue et riche expérience artistique de l’art de conter. Il offre un manuel d’oralité à tous ceux qui s’engagent à conter, à raconter, à entendre cet art providentiel et universel que George Sand avait nommé littérature orale, et qui remonte à la nuit des temps. Le conte et l’art de conter sont non seulement toujours d’actualité mais ils sont devenus indispensables dans une civilisation où la technologie nous fait oublier la simplicité d’une parole partagée.

À déguster tranquillement : Commander le livre sur le site de l’éditeur

Hommage à Marie-Louise Tenèze

C’est avec une grande tristesse que j’apprends la disparition de Marie Louise Tenèze le 12 octobre 2016.

A la suite de Paul Delarue, elle a rédigé et conduit, pendant plus de quarante ans, la publication des cinq volumes du  Catalogue raisonné du conte populaire français et bien d’autres ouvrages sur le conte et le conteur traditionnels. C’est largement grâce à ses travaux que le conte populaire s’est renouvelé dans notre pays et dans les pays francophones. Tous les conteurs et amateurs de conte, dont je suis, lui doivent énormément. Sans elle nous n’en serions pas où nous sommes. Je devine, aujourd’hui qu’elle n’est plus là, combien je lui dois cette fidélité aimante et émerveillée mais aussi attentive des contes qui m’habite encore aujourd’hui.

Continuer la lecture de Hommage à Marie-Louise Tenèze

Ce que disent les contes

L’histoire

L’histoire à partir de laquelle nous allons nous promener, est l’une des 26 versions en langue française recueillies et rassemblées dans le catalogue raisonné du conte populaire français établi et publié, morceaux par morceaux, à partir de 1966, par Paul Delarue et Marie Louise Tenèze. Les auteurs de cet ouvrage s’appuient sur un classement international des contes élaboré au début du XXème siècle par le finnois Antti Aarne puis complété par l’américain Stith Thompson. Il donne lieu à un catalogue de contes du monde entier de 2340 types eux mêmes rassemblés en genres. L’un de ces types est l’A.T 471, il fait partie du genre des contes merveilleux dans lequel se trouve répertorié le type A.T 471 avec le titre de référence suivant : The bridge to the Other World ou le Voyage dans l’autre monde. Il s’intitule lui-même Le sac d’argent.

Continuer la lecture de Ce que disent les contes